Téléphonez-nous au 514-358-5640

Blog

HomeDesigner IntérieurLA DIFFÉRENCE ENTRE UN DÉCORATEUR ET UN DESIGNER D’INTÉRIEUR, UN ARCHITECHTE ET UN TECHNOOGUE

LA DIFFÉRENCE ENTRE UN DÉCORATEUR ET UN DESIGNER D’INTÉRIEUR, UN ARCHITECHTE ET UN TECHNOOGUE

Il y a quelques jours, une cliente prénommée Mélanie me téléphone et me demande directement si je suis designer d’intérieur, mais une vraie designer qu’elle insiste. Les questions pleuvent. Quelle est ta formation ? Es-tu membre de l’Association des designers du Québec ? Je sais très bien pourquoi elle me pose ce genre de questions et je lui réponds avec plaisir ainsi qu’avec toute ma sympathie habituelle. Comme celle de plusieurs autres clientes, l’histoire de Mélanie, c’est qu’elle a engagé une décoratrice pour réaliser un projet de design un peu trop complexe pour une décoratrice qui n’est pas à l’aise avec les rénovations ou des projets de plus grande envergure. Au final, Mélanie est déçue de son projet, elle a déjà dépensé beaucoup d’argent et elle se retrouve piégée pour poursuivre. Elle veut absolument que je sauve son projet. Par contre, au niveau des délais, c’est pratiquement impossible pour nous si celui-ci est déjà entamé. Habituellement, nos chantiers sont prévus plusieurs mois à l’avance. Cependant, comme j’adore aider les gens, je me suis dit que j’allais au moins écrire cet article pour vous expliquer la différence entre les différentes professions de conception dans la construction. Je sais que, quand ce n’est pas notre métier, c’est difficile de s’y retrouver.

 

 

Je vous explique la différence entre une décoratrice et une designer d’intérieur, entre un architecte et une designer d’intérieur ainsi qu’entre un technologue en architecture et un architecte. Je vous glisse aussi un petit mot sur les ingénieurs et leur rôle dans un projet de rénovation.

DÉFINITION D’UNE DECORATRICE, OU QUEL EST LE RÔLE D’UNE DÉCORATRICE?

 

Une décoratrice est une personne passionnée par les belles choses, les couleurs et les styles depuis son enfance. Elle a un talent inné pour mélanger les textures, les matières et les tendances de façon audacieuse afin de créer des décors exceptionnels.

 

La formation pour devenir décoratrice n’est pas obligatoire, mais est fortement recommandée. En fait, il n’existe pas d’ordre qui régit la profession des décoratrices, alors il faut bien choisir votre décoratrice et demander des informations sur son expérience, le type de formation qu’elle a suivie et jeter un coup d’œil à ses réalisations. Il existe beaucoup de formations complètes pour devenir décoratrice comprenant des études approfondies sur les couleurs, les matériaux, les habillages de fenêtre, les styles et l’histoire du design.

 

Dernièrement, on voit beaucoup le terme Styliste d’intérieur remplaçant tranquillement celui de décoratrice. Ce terme plus moderne fait référence à la même définition que son prédécesseur.

Les décoratrices et stylistes d’intérieur sont excellentes pour faire des choix de couleurs si vous désirez repeindre, pour choisir des éléments de décoration afin de pimper votre salon, pour sélectionner du mobilier et pour suggérer des dispositions d’aménagement. Elles font de beaux agencements pour des chambres à coucher, incluant le choix de literie et d’habillage de fenêtres ! Ce sont de vraies passionnées de style !

 

belle chambre des maitres

 

Leur limite est atteinte lorsqu’il est question de rénovation, c’est-à-dire de reconfiguration majeure de pièces, déplacement de murs porteurs, changement des éléments de plomberie et d’électricité, rénovation de cuisine et de salle de bain, aménagement d’un sous-sol et conception de meubles sur mesure. Ce sont toutes des tâches pour lesquelles l’aide d’une designer d’intérieur vous sera plus utile que celle d’une décoratrice.

Membership Design et Bien-être

Apprenez à transformer votre maison en véritable lieu de bien-être en évitant de faire des erreurs coûteuses.

DÉFINITION D’UNE DESIGNER D’INTÉRIEUR, OU QUEL EST LE RÔLE D’UNE DESIGNER D’INTÉRIEUR?

 

Une designer d’intérieur est également une personne qui est passionnée par tout ce qui est beau, qui aime les couleurs et les différents styles, mais, en plus, qui aime le côté technique ! Parce que, oui, en design, on doit faire beaucoup de calculs et de dessins techniques, comme lorsqu’on conçoit du mobilier par exemple. Donc, en théorie, elle adorait les mathématiques autant que les arts plastiques au secondaire !

 

Deux principales formations existent pour devenir designer d’intérieur dans les cégeps et les universités. D’abord, il y a la technique en design d’intérieur dans quelques cégeps au Québec, comme à Trois-Rivières, à Montréal et à Saint-Jean-sur-Richelieu (c’est là que j’ai étudié). Je dirais que tous les DEC se démarquent par le côté très complet et technique de leur programme. On y voit plusieurs logiciels de dessin et on étudie beaucoup le code national du bâtiment. Ensuite, il y a le baccalauréat en design d’intérieur, offert entre autres à l’Université de Montréal. Ce programme est aussi complet que la technique, mais il est plus créatif ! On travaille davantage sur le côté conceptuel du design d’intérieur.

 

Il existe d’autres formations équivalentes, mais si vous désirez avoir la certitude d’engager une designer qui est bien formée, visitez le site web de l’Association des designers d’intérieur du Québec. On y regroupe toutes les designers membres et certifiées, triées par région.

Plan amenagement cuisineLes types de mandats réalisés par les designers d’intérieur sont souvent ceux où il est question de revisiter les aménagements ou d’effectuer des rénovations majeures. Donc, comme je disais plus haut, nous réalisons des projets de rénovation de cuisine, de salle de bain, de sous-sol et de mobilier sur mesure. Nous faisons des plans techniques d’électricité, d’éclairage et de structure. Nous avons plusieurs limites nous aussi et nous devons travailler en collaboration avec les technologues en architecture et ingénieurs en structure lorsque nécessaire. Je vous explique plus bas.

DIFFÉRENCE ENTRE UNE DÉCORATRICE ET UNE DESIGNER D’INTÉRIEUR ?

 

Comme les métiers de décoratrice et de designer d’intérieur sont très similaires, je vous résume plus clairement la différence entre les différents types de mandats que vous devriez respectivement leur confier .

 

Une décoratrice pourra vous aider pour tout ce qui relatif à ces sujets :

  • Sélection simple de mobilier
  • Proposition de literie et habillage de fenêtre
  • Choix de luminaire
  • Proposition d’accessoires de décoration
  • Moodboard d’inspiration par pièce

 

La designer d’intérieur va toujours toucher un peu aux tâches de décoration à l’intérieur de ses projets d’aménagement complet. Par exemple , si notre projet est d’accompagner un client dans l’optimisation des plans de sa nouvelle maison en construction, on va aussi faire le choix des matériaux et couleurs, proposer du mobilier et de la décoration, et sélectionner les habillages de fenêtres.

 

Une designer d’intérieur pourra vous aider pour tout ce qui est  :

  • Rénovation majeure
  • Rénovation de cuisine
  • Rénovation de salle de bain
  • Aménagement des espaces (sous-sol, bureau, aire de vie, logement, etc.)
  • Conception de mobilier sur mesure
  • Agrandissement

 

Designer maison neuve

Ensuite, si vous faites des changements majeurs tels que déplacer un mur porteur ou modifier les issues extérieures, il faudra travailler en collaboration avec un technologue en architecture ou un ingénieur en structure. C’est ce qu’on va voir dans la suite de l’article.

DÉFINITION D’UN ARCHITECTE, OU QUEL EST LE RÔLE D’UN ARCHITECTE ?

 

L’architecte est la profession la plus complète en ce qui concerne la conception de bâtiments. Ils connaissent une foule d’informations à propos de la construction, de la gestion de chantier et de l’urbanisme. Les formations pour devenir architecte sont de niveau universitaire, donc soit un baccalauréat, soit une maîtrise en architecture.

 

Pour avoir le titre d’architecte et pouvoir sceller des plans, il est obligatoire d’être membre de l’Ordre des architectes du Québec (OAQ).

 

L’architecte est aussi la personne la mieux placée pour évaluer le budget d’un projet de construction ou de rénovation majeure. Ils sont habitués à procéder à des appels d’offres pour leur projet et évaluer les soumissions des entrepreneurs généraux. Ils connaissent les différences entre certaines qualités de matériaux.

 

 

Vous aviez pensé contacter un architecte pour travailler sur votre projet d’aménagement de cuisine ou d’agrandissement de maison ? Est-ce vraiment le bon professionnel pour vous aider ? Après avoir lu ma définition ci-dessus, peut-être vous dites-vous que ce serait parfait, qu’il serait super compétent. Pourtant, la plupart des architectes que je connais travaillent sur des projets commerciaux. La raison est que, pour des maisons unifamiliales de moins de 600 mètres carrés, vous n’êtes pas dans l’obligation de faire affaire avec un architecte. Un technologue en architecture peut tout à fait travailler sur le mandat! Mon meilleur conseil est de vous renseigner auprès de la ville pour savoir quelles sortes de plans sont exigées pour le type de projet que vous désirez réaliser.

DIFFÉRENCE ENTRE UN ARCHITECTE ET UNE DESIGNER D’INTÉRIEUR ?

 

Les métiers de designer d’intérieur et d’architecte sont très semblables et très différents à la fois !

 

Comme mentionné ci-haut, le design d’intérieur ne se résume pas seulement à choisir les meubles pour votre demeure, mais bien à revoir l’aménagement intérieur selon les besoins de l’usager et les standards du bâtiment intérieur. Par contre, dès que nous modifions des murs porteurs ou des issues extérieures, il faut travailler en collaboration avec un technologue en architecture et un ingénieur en structure.

 

L’architecte, lui, est moins limité. Il peut travailler sur plusieurs phases de votre projet, de la conception à la surveillance de chantier. Je connais des architectes qui réalisent des projets de design intérieur et qui créent de très belles cuisines. Cependant, j’en connais d’autres qui se concentrent uniquement sur des projets de construction commerciaux.

 

Les firmes d’architectes sont souvent composées d’une équipe multidisciplinaire comprenant des architectes, des designers d’intérieur et des technologues en architecture !

DÉFINITION D’UN TECHNOLOGUE EN ARCHITECTURE, OU QUEL EST LE RÔLE D’UN TECHNOLOGUE EN ARCHITECTURE ?

 

Un technologue en architecture a obtenu un Diplôme d’études collégiales. Pour obtenir le titre de Technologue en architecture, il doit être membre de son ordre professionnel, l’Ordre des technologues professionnels du Québec (OTPQ), qui est différent de l’Ordre des architectes.

 

Un technologue va pouvoir faire toutes les mêmes tâches qu’un architecte, mais il est restreint quant aux grandeurs de bâtiment sur lesquelles il peut exercer son expertise. Il peut vous accompagner pour établir un budget, les plans de conception, la recherche d’entrepreneurs , les demandes de permis et la surveillance de chantier. Pour les maisons unifamiliales de moins de 600 mètres carrés, il n’y a pas de problème pour travailler avec un technologue en architecture.

 

Notre équipe de designers travaille fréquemment avec des technologues en architecture pour finaliser les plans d’agrandissement de nos clients.

 

Le technologue en architecture peut aussi travailler sur des projets commerciaux, mais plusieurs restrictions sont à considérer. Alors, informez-vous auprès des ordres des différents métiers au besoin.

DIFFÉRENCE ENTRE UN ARCHITECTE ET UN TECHNOLOGUE EN ARCHITECTURE ?

 

Selon mon expérience, je vois que les architectes et les technologues en architecture collaborent presque toujours ensemble sur leurs projets ! La seule différence se trouve dans leurs niveaux d’étude : Le technologue ne peut travailler que sur certains types de bâtiment tandis que l’architecte peut concevoir et diriger n’importe quel projet architectural sans restriction.

 

Donc, si vous avez un projet d’agrandissement de votre maison, d’ajout d’un étage, de transformation d’un sous-sol en logement ou de changement d’issue extérieure, un technologue pourra assurément vous aider. À noter aussi que le taux horaire d’un technologue en architecture est moins élevé qu’un architecte.

 

Si vous avez un projet de construction pour un bâtiment commercial, comme une manufacture, un édifice à bureaux ou des immeubles à condos, vous devez travailler avec un architecte et certainement avec des ingénieurs en structure.

DÉFINITION D’UN INGÉNIEUR EN STRUCTURE, OU QUEL EST LE RÔLE D’UN INGÉNIEUR EN STRUCTURE ?

 

L’ingénieur en structure est primordial à la conception de bâtiments commerciaux et résidentiels. Son rôle est de garantir la stabilité de la structure en tenant compte des différents éléments tels que les dimensions du bâtiment, les matériaux utilisés, les conditions climatiques, la qualité du sol et les normes en vigueur dans la région.

 

Pour l’aider dans son travail, il utilise des logiciels CAO pour créer des simulations de résistance, de déformation et d’élasticité. À partir de ces données, on peut évaluer les calculs et définir le coût du bâtiment.

 

Au niveau résidentiel, l’ingénieur en structure va être indispensable lorsqu’on veut déplacer un mur porteur. Il réalisera un relevé de mesures et des calculs pour définir les dimensions de la poutre de soutien. Seulement l’ingénieur peut faire ce type de calcul et non un entrepreneur général, un architecte ou une designer d’intérieur.

J’espère avoir éclairci les définitions et les différences entre les métiers de conception dans la construction, tels les décorateurs, les designers d’intérieur, les architectes, les technologues en architecture et les ingénieurs en structure.

 

Si vous avez trouvé cet article utile, écrivez-moi dans les commentaires. Si vous avez déjà fait appel à un des types de professionnels que j’ai décrits ci-haut, votre expérience était-elle un succès?

POST A COMMENT